dimanche 30 novembre 2014

ANGOR de Franck Thilliez



Camille Thibault est gendarme dans le nord de la France. Depuis sa greffe du coeur, ses collègues s'inquiètent pour elle. Chaque nuit, elle fait des cauchemars où une femme séquestrée l'appelle au secours. Un rêve tellement vrai, comme un souvenir... celui de son donneur ? Camille n'a plus qu'une obsession : retrouver son identité et découvrir quel drame il a vécu... 
Au même moment, à une centaine de kilomètres de là, deux employés de l'Office National des Forêts constatent les dégâts des orages violents survenus en ce mois d'août. Dans une cavité laissée par un arbre déraciné, ils croient apercevoir une ombre. L'un d'eux s'approche. Deux yeux presque blancs, dépourvus d'iris, c'est tout ce qu'il aura le temps de voir avant qu'une main venue des entrailles de la terre ne lui agrippe les cheveux. 
Lucie et Sharko sont en train de donner le biberon à leurs jumeaux quand Franck est appelé sur une nouvelle affaire : une femme, victime d'une longue séquestration. Presque aveugle, tant elle est restée dans le noir... sous un arbre. L'enquête prend des proportions inhabituelles lorsque Sharko s'aperçoit qu'à chacune de ses découvertes, il a été devancé par une jeune femme, gendarme dans le Nord... 


MON AVIS : Voici donc notre couple d’enquêteurs au passé mouvementé, à savoir Sharko/Hennebelle, de nouveau plongés dans une histoire bien ficelée et palpitante à souhait. Ici nous n’avons pas affaire à un serial-killer assouvissant ses plus vils instincts, même si nous rencontrons quelques personnes qui pourraient correspondre, mais à quelques choses de bien plus vaste et qui ne fait vraisemblablement que commencer dans ce roman. Ne vous inquiétez pas, il y a bien une conclusion à l’histoire de cet opus, mais l’auteur nous fournit de quoi présager une suite, ce qui ne me déplaît pas. Fidèle à lui-même Thilliez s’est fortement renseigné avant l’écriture et cela se ressent, tout est maîtrisé. Cela nous offre  un rythme de lecture vraiment soutenu sans buter sur quoi que ce soit. Les explications, les hypothèses fournies sont claires et concises afin de ne pas avoir l’impression d’assister à un quelconque cours soporifique. A notre couple de policier vont se greffer deux personnages, dont un complètement nouveau, qui vont casser un peu nos habitués, dont je suis, du tandem Sharko/Hennebelle. C’est, certes un bien pour l’histoire, afin de ne pas sombrer dans une certaine routine, mais j’ai un peu été en « manque » de Sharko. Il n’est pas le personnage principal, mais l’un d’entre eux. Cela ne nuit pas du tout à l’histoire, au contraire, c' est plus plausible ainsi, car il ne peut pas tout faire lui-même, même avec l’aide de sa compagne si téméraire. J’ai trouvé également que ce roman, s’il est certes inquiétant, n’est pas angoissant comme beaucoup des précédents ouvrages de Franck Thilliez. 
Cela reste un excellent thriller qui ne vous fera pas sursauter à chaque page, mais plutôt frissonner, car le sujet traité est on ne plus réel et l’histoire extrêmement crédible.


MA NOTE : 9/10

1 commentaire:

Léa TouchBook a dit…

Un auteur que j'adore, j'ai hâte de sortir Angor de ma PAL :) !!