dimanche 22 février 2015

LE VOL DE CYGOGNES DE Jean Christophe Grangé


Un ornithologue suisse est trouvé mort d'une crise cardiaque... dans un nid de cigognes. Malgré cette disparition, Louis, l'étudiant qu'il avait engagé, décide d'assumer seul la mission prévue : suivre la migration des cigognes jusqu'en Afrique, afin le découvrir pourquoi nombre d'entre elles ont disparu durant la saison précédente...
Parmi les Tsiganes de Bulgarie, dans les territoire occupés par Israël, puis en Afrique, Louis court d'énigme en énigme et d'horreur en horreur : observateurs d'oiseaux massacrés, cadavres d'enfants mutilés dans un laboratoire... Les souvenirs confus de son propre passé - ses mains portent des cicatrices de brûlures depuis un mystérieux accident - se mêlent bientôt à l'enquête. Et c'est au coeur de l'Inde, à Calcutta, que surgira l'effroyable vérité...

MON AVIS : Ce livre est le premier roman de Grangé, paru en 1994 il a été inspiré par certains reportages qu’il avait effectué auparavant et cela se sent, l’histoire s’appuie sur des bases solides et maîtrisées. Ce livre nous fait voyager au gré de la migration des cigognes et de notre héros Louis Antioche. Même s’il s’écoule un peu de temps avant que tout se mette en place et commence réellement, l’histoire est bien amenée et sa construction permet une bonne compréhension de l'intrigue.  Le fait d’utiliser les cigognes comme fil conducteur est bien pensé, même si l’on se doute assez rapidement de leur utilité. Egalement, certains secrets familiaux du héros sont rapidement éventés.  Malgré cela et le fait que j’ai trouvé que les personnages ne suscitaient pas beaucoup d’empathie, nous avons un récit qui nous tient bien en haleine, se lit assez rapidement. Tout se combine  bien et nous porte aisément jusqu'au dénouement qui est d'ailleurs peut-être un peu rapide (confrontation assez rapidement expédiée). Bon premier thriller, avec son lot de scènes assez gore qui n’est, certes pas, du même niveau que "Miserere" ou "Le Serment des Limbes", mais reste de bonne facture.

MA NOTE : 8/10

2 commentaires:

Sabrina Cieur a dit…

Grange est un des auteurs que j'aimerais beaucoup découvrir.

Anonyme a dit…

Un avis que je partage tout à fait. Un bon roman très bien documenté et plaisant à lire, malgré quelques invraisemblances et des coups de théâtre "téléphonés".